Exetat 2023-2024: la province éducationnelle Sud-Kivu 1 aligne 18.532 filles contre 18.895 garçons

La session ordinaire de l’examen d’État pour l’édition 2023-2024 a été lancé à Bukavu par le gouverneur intérimaire du Sud-Kivu Marc Malago Kashekere, ce lundi 24 juin. Au cours de la cérémonie, l’autorité provinciale a exhorté les candidats à la discipline, au travail mais aussi à la confiance en soi.

Outre, Marc Malago Kashekere a félicité les enseignants et les parents qui ont consenti des efforts collectifs afin de permettre à tous ces enfants d’arriver à ce jour décisif qui détermine la préparation de leur avenir meilleur.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

 

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Le gouverneur intérimaire du Sud-Kivu a aussi rappelé que la session qu’ils passent est un test ordinaire mais très sensible qui permettra de décrocher un diplôme d’État.

Disons que la province éducationnelle Sud-Kivu 1 aligne 37. 532 dont 18.532 filles et 18.895 garçons. La ville de Bukavu a 45 centres de passation dans lesquels 17.230 candidats sont répartis, dont 971 filles et 8059 garçons.

Soulignons que le lancement officiel est intervenu en présence du ministre provincial de l’Enseignement primaire secondaire et technique (EPST), David Mubalama, de l’inspecteur principal provincial (IPP) Jean-Marie Mwaesi et d’autres partenaires intervenants dans le secteur. Cette activité a eu lieu au centre de l’école primaire Estonac situé à Nguba dans la commune d’Ibanda.

Esther Kadende 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.