Sud-Kivu : Une année après la mort de Solange Lusiku, une série d’activité prévue pour honorer sa mémoire

13 octobre 2018, 13 octobre 2019, cela fait une année jour pour jour depuis que l’éditrice du journal le Souverain est morte. Ainsi, pour commémorer son premier anniversaire de mort et immortaliser ses actions menées dans le journalisme, plusieurs activités sont prévues par la fondation qui porte son nom, parmi lesquelles une journée porte ouverte en date du 05 octobre.

Au cours dun point de presse tenu ce 04 octobre 2019 à Bukavu, par le journal Le Souverain Libre, il a été souligné que l’objectif de ces activités est d’immortaliser et pérenniser les actions de cette icône de la presse écrite, une année après sa disparition.

Il s’agit des journées portes-ouvertes prévues du 5 au 10 octobre au journal Le Souverain libre. Un spectacle d’hommage et de reconnaissance à l’Institut français de Bukavu en date du 11 octobre à 17heures. Une conférence-revue de presse participative. Un recueillement sur la tombe de la défunte à Madaka dans le territoire de Walungu et d’autres activités.

Égide Kitumaini, chef de programme au journal Le Souverain, ajoute que ces activités visent aussi à rendre hommage à Solange Lusiku dont ses proches veulent recommencer son engagement.

« Nous voulons continuer le combat et les œuvres de succès de cette journaliste et activiste de droits humains à travers les activités qui commencent ce 13 octobre 2019, afin de comprendre l’environnement médiatique qui prévaut actuellement en rapport avec l’indépendance et la liberté de la presse au Sud Kivu et en RDC, tout en incitant les jeunes filles à devenir de vraies combattantes de la promotion de la démocratie de la paix et de la femme à limage de Solange Lusiku », affirme-t-il.

Pour rappel, Solange Lusilu est décédée suite dune courte maladie au centre hospitalier Monkole de Kinshasa un certain 13 octobre 2018 pendant quelle assumait le poste de deuxième vice-présidente nationale de l’Union nationale de la presse du Congo, UNPC.

Rachel Rugarabura, JRI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.