Goma : Les enseignants des écoles catholiques décrètent à leur tour une grève ce jeudi 03 octobre

Après les enseignants catholiques et protestants du Sud-Kivu, c’est le tour des enseignants des écoles catholiques de la ville de Goma en province du Nord-Kivu de déclencher une grève. Débutée ce jeudi 03 octobre, cette grève est l’une des résolutions de l’Assemblée générale extraordinaire du syndicat des enseignants des écoles conventionnées catholiques (SYNECAT) tenue mercredi à l’institut Mwanga.

Selon nos sources, cette grève intervient pendant que les enseignants des écoles conventionnées catholiques ne se sont pas accordés avec leurs syndicalistes sur la procédure du déclenchement de la grève lors de cette assemblée générale qui n’a pas connu sa fin normale.

Une situation que condamne le secrétaire fédéral du SYNECAT Nord-Kivu, avant d’appeler les enseignants à regagner à l’école et suivre la procédure du déclenchement de la grève.

« Le syndicat leur a dit que la grève immédiate serait une rébellion. Il faut respecter la démarche syndicale. On annonce d’abord la problématique à l’employeur et à 7 jours seulement, l’action peut démarrer. (…) Le syndicat invite les enseignants à être à leur poste de travail parce que nous sommes en pourparlers avec notre partenaire, le gouvernement. La gratuité est irréversible », a dit Pochellin Byamumonyi, secrétaire fédéral du SYNECAT au Nord-Kivu, à notre consœur Actualité.CD.

En somme, ces enseignants revendiquent la mécanisation de tous les professionnels de la craie, la prise en charge des enseignants non payés et des nouvelles unités ainsi que le paiement du salaire complémentaire du mois de septembre 2019 tel que promis par le gouvernement.

Elie Bigaba, JRI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.