Sud-Kivu: Un ultimatum de deux mois accordé à la chefferie de Kabare pour débuter les travaux de construction du bureau du groupement de Mudusa

Sud-Kivu: Un ultimatum de deux mois accordé à la chefferie de Kabare pour débuter les travaux de construction du bureau du groupement de Mudusa

La société civile sous noyau de Mudusa en territoire de Kalehe au sud-kivu menace de déclarer la désobéissance fiscale pour exiger la construction du bureau du groupement de Mudusa par la chefferie de Kabare.

Dans une correspondance adressée au chef de la chefferie de Kabare le mwami Kabare Rugemaninzi et dont une copie est parvenu Jambordc.info, la société civile sous noyau de Mudusa exige la construction du bureau de ce groupement qui porte le même nom dans l’urgence.

Inscription ISJC

Cette structure citoyenne relève qu’il y a de celà deux ans que la chefferie avait été saisie administrativement sur le délabrement très avancé du bureau administratif du groupement Mudusa construit depuis l’époque coloniale.

Elle rappelle également qu’après plusieurs entretiens entre la chefferie et d’autres organisations locales qui étaient chargées de récolter les recettes destinées à la chefferie de Kabare pour la construction du bureau de ce groupement, la date du 01 juin 2021 était choisie conjointement pour le début des travaux de construction mais malheureusement, on a constaté avec déception que rien n’a été fait jusqu’aujourd’hui.

Cependant, la société civile de Mudusa accorde un ultimatum de 2 mois à la chefferie de Kabare pour débuter les travaux de construction de ce groupement et si rien ne fait il se réserve le droit d’appeler la population à la désobéissance fiscale.

Natasha Balegamire

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.