Sud-Kivu: Un élément incontrôlé de FARDC tire à bout portant sur une femme et sa fille à Rutanga dans la plaine de Ruzizi

Sud-Kivu: Un élément incontrôlé de FARDC tire à bout portant sur une femme et sa fille à Rutanga dans la plaine de Ruzizi

Un élément incotrôlé des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) a tiré à bout portant sur deux personnes dont une femme réfugiée répondante au nom de Baraka Maombi, âgée de 21ans et sa fille Léa Mapendo ce 21 décembre 2021 sur avenue camp Musulman au quartier Rutanga dans la plaine de Ruzizi.

La société civile du milieu qui nous livre la nouvelle, renseigne que le militaire auteur de cet acte est du 3305ème règiment basé à Luvungi.

Inscription ISJC

L’auteur a pris fuite et abdiqué son arme après avoir commis le péjudice.

Signalons que, les deux victimes ont été acheminées à l’Hôpital Général de Référence de la Ruzizi par des personnes de bonne foi.

Les acteurs de la plaine de la Ruzizi, membres de l’Assocciation de la Paix aux Enfants Vulnérables,Orphelins et Veuves (APEVOV asbl) condamnent cet acte inhumain. Ceci avant de suggérer aux autorités militaires de remettre leurs éléments à l’ordre pour prévenir d’autres forfaits qui peuvent surgir si rien n’est fait.

Frédéric Mpoy

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.