Sud-Kivu : Retard dans le lancement du projet des 145 territoires, le député Bulimuntu donne son avis

Sud-Kivu : Retard dans le lancement du projet des 145 territoires, le député Bulimuntu donne son avis

Le programme ou projet de développement local des 145 territoires vise à réduire les inégalités spatiales, transformer le cadre de vie des populations congolaises vivant dans les zones qui sont encore mal desservies par les infrastructures et services sociaux de base.

Pendant que dans plusieurs provinces de la République Démocratique du Congo, ce dernier a déjà commencé à être mis en œuvre, au Sud-Kivu toujours rien à signaler.

Inscription ISJC

Dans cette province chapeautée par Théo Ngwabidje, plusieurs questions demeurent en suspens sur le dit projet alors que celui-ci devait débuter depuis le mois d’avril dernier et exécuté par le Programme des Nations-Unies pour le Développement (PNUD).

Contacté à ce sujet ce jeudi 20 octobre le député provincial Augustin Bulimuntu Kikuni fait savoir que le début de ce programme était finalement annoncé pour septembre à en croire le directeur du PNUD.

Cet élu de Shabunda pense qu’il n’est toujours pas lancé jusqu’en ces jours parce que il ne coïncide pas avec les besoins des habitants de plusieurs territoires du Sud-Kivu.

Il ajoute que comme dans sa circonscription électorale par exemple, la population n’est pas intéressée par les projets des constructions de bureau de l’État, de micro-central et de forage d’eau mais plutôt a une priorité de voir la route Bukavu – Shabunda redevenir très praticable.

“Nous pensons que les besoins des habitants devraient être réellement pris en compte pour rendre effective l’appropriation de ce programme. Comparativement à ce qui est prévu, peut-être que ça sera mis en œuvre mais ça sera loin d’être avec la grande satisfaction des habitants.” Détaille-t-il.

Il importe de signaler que les députés provinciaux du Sud-Kivu ont déjà prévu et inscrit ce point parmi les matières à traiter au cours de cette session de septembre pour éclairer la population sur les contours de ce projet des 145 territoires qui vise aussi à redynamiser les économies locales.

Natasha Balegamire

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.