Sud-Kivu : Rélocalisation des victimes du récent incendie vers un nouveau site

Des nouvelles constructions sont désormais interdites sur les sites victimes des différents incendies déclarés à Bukavu dans la province du Sud-Kivu. Cette décision a été prise par le gouvernement provincial après un nouveau sinistrr qui a consumé une centaine des maisons le lundi 27 septembre sur avenue Kadurhu au quartier Nyakaliba en commune de Kadutu.

Cette disposition figure parmi plusieurs mesures qui ont été mises en place au cours de la réunion d’urgence présidée par le gouverneur Théo Ngwabidje Kasi dans l’après-midi de ce mardi 28 dans le but de lutter contre le phénomène incendie devenu monnaie courante et la lutte contre les constructions anarchiques.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

D’où l’interdiction formelle de reconstruire sur les sites ayant notifié des sinistres. Et la mise en place d’une commission ad hoc chargée de l’identification des ménages à délocaliser ainsi que l’évacuation de toutes les victimes des incendies vers des sites qui seront incessamment aménagés pour les héberger à savoir à Cikera dans la commune d’Ibanda.

Ce plan d’évacuation et relocalisation concerne aussi toute personne domiciliée ou ayant construit sur des sites impropres à la construction et ceux à haut risque.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Ainsi, le gouvernement provincial du Sud-Kivu invite tous les concernés à se présenter au ministère de l’Urbanisme et Habitat avec les copies de leurs documents de parcelles. Pour ceux qui les auraient perdu, de donner de référence pour permettre la recherche dans les registres des services du cadastre et des titres immobiliers.

Le gouvernement provincial du Sud-Kivu promet par la même occasion des sanctions sévères pour tous les agents de l’Etat qui avaient délivré des documents sur ces sites jugés impropres à la construction et à haut risque.

Signalons que les décisions d’évacuation et relocalisation doivent entrer en exécution dans les 15 prochains jours. Et que une autre réunion est prévue le samedi prochain afin d’évaluer l’évolution de la situation. Vu que aussi, la saison de pluie pointe son nez. Pendant que des foyers continuent à exposer leurs vies sur des sites à hauts risques.

Alpher Kalala

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.