Sud-Kivu : L’urgence humanitaire s’impose après 5 500 ménages touchés par la pluie diluvienne à Uvira

La pluie diluvienne qui s’est abattue la nuit du jeudi au vendre 17 avril 2020 dans la ville d’Uvira a provoqué des inondations et des débordements de la rivière Mulongwe qui a causé à son tour plusieurs dégâts humains et matériels. Le bilan provisoire donné par le gouverneur de province Théo Ngwabidje devant la presse, fait état de 24 morts et plus de 3500 maisons inondées.

D’après lui, le bilan de ce drame est encore approximatif. A côté des morts, Théo Ngwabidje précise que les premières informations à sa possession provenant des autorités locales et des organisations humanitaires font état de plus de 45 blessés qui suivent des soins à l’hôpital général de référence d’Uvira et de Kasenga.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

« 77.790 personnes sont touchées et nous avons dénombré la destruction des 3500 maisons et 5500 ménages concernés. Les recherches continuent pour retrouver les probables disparus. Ce bilan peut être revu à la hausse. Nous venons de diligenter une mission d’évaluation qui pourra nous produire en concertation avec les autorités urbaines et municipales, un bilan final », indique-t-il.

Le chef de l’exécutif provincial indique que la province du Sud-Kivu est en extrême urgence sanitaire et humanitaire. D’où son appel à un esprit de solidarité pour venir en aide aux survivants de cette catastrophe.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

« Nous lançons un message de solidarité aux organisations humanitaires et philanthropiques, aux associations de développement, aux organismes internationaux et à toute personne de bonne volonté, enfin de nous venir en aide pour apporter assistance aux personnes touchées par ce drame », a-t-il demandé.

Tout en présentant ses condoléances les plus attristés et toute sa compassion aux familles affectées, le gouverneur de province Théo Ngwabidje a rassuré que les obsèques et les soins de tous les blessés seront pris en charge par le gouvernement provincial.

A noter que, cet évènement malheureux vient s’ajouter à la montée des eaux du lac Tanganyika qui affecte tous les riverains, la route nationale n°5 et la coupure de deux ponts.

Rachel Rugarabura, JRI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.