Sud-Kivu: L’Udps juge inopportun le retrait de la Monusco de la Rdc

Au lendemain du discours du chef de l’Etat du haut de la tribune de l’Onu, les réactions fusent de toute part.

Dans le Sud-Kivu, le parti d’opposition Udps, par la voix de son fédéral honoraire Deo Bizibu Balola, estime que cette requête n’a pas sa place en cette période cruciale où le pays tend vers les élections.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Il l’a dit mercredi 26 septembre, lors d’un entretien avec le journal jambordc.info. Pour cet acteur politique, la Monusco reste un partenaire incontournable du gouvernement congolais au vu des nombreuses insuffisances que connait le gouvernement sur tous les plans.

“La monusco doit rester encore en République Démocratique du Congo. Elle a un rôle à jouer. Prenez par exemple, pour aller à Shabunda, quels avions ils utilisent, n’est-ce pas ceux de la Monusco? “, s’interroge-t-il.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Pour lui, “si Joseph Kabila veut le départ des casques bleus, c’est pour défendre ses intérêts politiques. Il veut un autre glissement. Ce n’est pas que la Monusco ne fait pas son travail, c’est le gouvernement qui ne la laisse pas faire son travail. La Monusco est en Rdc pour l’accompagnement. Et nous savons que lorsqu’on accompagne un faible, on devient aussi faible“, renchérit Deo Bizibu.

Pour conclure, cet acteur de l’udps répète et soutient que l’heure n’est pas venue pour demander le départ de la Monusco.

Materne Nsiku

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.