Sud-Kivu: les autorités devraient s’activer davantage pour lutter contre les violences sexuelles (Emission JDH)

Les violences sexuelles sont faites au Sud-Kivu depuis des décennies. Selon le dernier rapport de l’Association des femmes des médias, AFEM, de juin à septembre 2021, 27 cas des violences sexuelles ont été notifié dans le Sud-Kivu. L’hôpital de Panzi reconnu au niveau mondial pour le traitement des survivantes, traite des milliers des femmes chaque année, venue de différents territoires de la province du Sud-Kivu et victime de violences sexuelles. Depuis, les autorités promettent de garantir la sécurité à la population pour qu’elle soit épargnée, mais en vain. Mais d’un autre œil, les efforts sont fournis pour mettre la main sur les bourreaux qui malheureusement sont libérés par trafic d’influence.

A travers ce forum, nous allons essayer de comprendre le problème se situe à quel endroit mais aussi faire des propositions concrètes qui puisse endiguer les violences sexuelles et l’impunité au Sud-Kivu.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Nous vous souhaitons une excellente condition d’écoute en cliquant sur “play” à l’élément sonore ci dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.