Sud Kivu: les autorités devraient accompagner les jeunes dans leurs projets (Incubateur KivuTech)

Le manque des financements des projets, l’absence de l’accompagnement des autorités et le chômage sont parmi les défis que rencontrent les jeunes entrepreneurs du Sud-Kivu.  Ceci ressort d’un échange entre le président du Sénat et les jeunes réunis au sein de l’incubateur Kivu Tech venus du Sud-Kivu. C’était dans  à son cabinet de travail dans la ville de Kinshasa.

Le coordonnateur de cette structure de jeune, Monsieur Benjamin Chinamula, renseigne que l’incubateur KivuTech encadre en son sein plus d’une vingtaine des startups et des jeunes ont déjà mis en place différents projets innovants qui souffrent encore de leur exécution faute de moyen.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

D’une oreille pleine d’écoute, le président du Sénat, le sénateur Bahati Lukwebo a promis de s’investir afin que ces projets des jeunes du Sud-Kivu, soient matérialisés. Il a encouragé ces jeunes pour leur courage et les initiatives qu’ils mettent en place dans le cadre de leur épanouissement personnel et le développement de la province.

Présent dans la délégation, Heri Kibelege, membre de Kivu Tech, invite d’autres autorités à emboiter les pas du sénateur Bahati Lukwebo qui n’a ménagé aucun effort en les mettant d’ailleurs en contact avec certains partenaires afin que l’entreprenariat des jeunes aille de l’avant.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Natasha Balegamire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.