Kalehe : Le RFDP vient de former 30 dirigeantes des CAP et MUSO du groupement Mbinga-sud sur l’identification, la rentabilité et la gestion d’une activité génératrice de revenu

« Former des dirigeantes des Comité d’Alerte pour la Paix (CAP) et des Mutuelles de Solidarité (MUSO) sur l’identification, la rentabilité et la gestion d’une Activité Génératrice de Revenu (AGR) », tel est le principal objectif d’un atelier de formation de trois jours organisé par le Réseau des Femmes pour les Droits et la Paix (RFDP) en groupement de Mbinga-sud dans le territoire de Kalehe en province du Sud-Kivu. Cette activité rentre dans le cadre de la mise en œuvre du projet de réduction des conflits par le renforcement du leadership des femmes en groupement de Mbinga-sud.

Pendant trois jours, soit du mercredi 18 au vendredi 20 Août 2021, 28 femmes et 2 hommes ayant participé à cet atelier, ont été outillées sur plusieurs stratégies visant le renforcement des capacités des femmes membres des CAP et des MUSO en gestion financière des AGR. Le but poursuivi était de contribuer à l’amélioration de leur pouvoir économique.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Pour la facilitatrice de ces assises, madame Jacqueline Lwakasi, les participant(e)s ont renforcé leurs connaissances dans le calcul du coût et analyse de perte et profit, le marketing et le montage de business plan.

Pour la chargée de ce projet, madame Christelle Salima, les participants sont parvenus à élaborer quatre business plans sur base de quatre activités génératrices de revenu jugés rentables.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

De leur côté, les délégués des CAP et des MUSO se sont engagés à restituer aux autres membres les connaissances apprises.

” Nous étions dans l’ignorance, mais à travers cette formation organisée à notre intention, nous irons désormais dans les marchés en sachant comment calculer le coût, le profit et comment prévenir les pertes. Nous nous engageons à restituer les connaissances acquises aux membres de nos Cap et Muso afin que nous puissions tous les mettre en pratique”, a dit Nicole Mwamini une des participantes à cette formation.

” Dans cet atelier de formation, nous avons appris beaucoup des choses, on nous a montré comment programmer les activités commerciales, comment faire le marketing de nos produits. Nous avons été également édifiés sur les talents que la femme entrepreneure peut avoir et comment les mettre en pratique pour son autonomisation économique”, a laissé entendre chantal Baliha.

Par ailleurs, les participant (e) s ont recommandé au RFDP d’étendre les activités de ce projet sur l’ensemble du territoire de Kalehe.

Appuyé par GIZ, ce projet ” propaix” exécuté par le RFDP depuis le mois de mars 2021, connait déjà certaines réalisations, notamment la mise en place et l’opérationnalisation de 8 centres d’Alphabétisation et 5 cliniques juridiques.

Moïse Aganze

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.