Sud-Kivu : Le ministre de l’EPST Géneviève Mizumbi visé par une motion de défiance

Sud-Kivu : Le ministre de l’EPST Géneviève Mizumbi visé par une motion de défiance

Malgré rejet de l’interpellation par députés provinciaux de madame le ministre de l’Education Primaire, Sécondaire et Technique (EPST) Géneviève Mizumbi sur la hausse des frais de participation aux examens d’Etat, Six (6) élus ont initié une motion de défiance contre ce membre du gouvernement provincial du Sud-Kivu.

Ces députés provinciaux signataires de cette motion de déficiance l’ont déposé le week-end dernier au bureau de l’Assemblée provinciale du Sud Kivu. Ils reprochent au ministre provinciale de l’EPST d’avoir proposé au gouverneur de la province Théo Ngwabidge Kasi de faire payer 47 dollars américains comme frais de participation aux examens d’Etat pour chaque candidat.

Inscription ISJC

Pour le député élu d’Idjwi Freddy Maisha initiateur de la dite motion, cette action Parlementaire est conforme aux dispositions de l’article 200 de leur règlement intérieur.

“Le ministre provincial Geneviève Minzumbi à proposé au gouverneur la fixation par arrêté le montant de 47 dollars comme frais de participation aux examens d’Etat édition 2022 à payer par élève. Cette majoration imposée aux parents d’élèves finalistes est arbitraire et firise le sadisme pour n’avoir pas obéi à aucune évolution préalable de l’organisation matérielle et technique de l’examen d’Etat édition 2020-2021 organisé avec une participation de 25 dollars”, Peut-on lire dans les collonnes de cette motion de défiance.

Ces députés provinciaux signataires de la dite motion appelle leurs collègues à voté pour cette motion pour “redonner une bonne image dans le secteur de l’enseignement dans la province du Sud-Kivu” car selon eux, en ces jours, les parents d’élèves du Sud-Kivu traversent d’énormes difficultés socio-économiques.

Natasha Balegamire

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.