Sud-Kivu: Le ministère de transport décrète des nouvelles mesures pour sécuriser la navigation sur le lac Kivu

Sud-Kivu: Le ministère de transport décrète des nouvelles mesures pour sécuriser la navigation sur le lac Kivu

Trouver les compromis afin de prévenir les accidents qui peuvent se produire sur le lac kivu suite à la surcharge lors des embarquements de Boat en bois motorisés. Tel est l’objectif principal d’une rencontre qui a réuni les associations des armateurs exploitant sur le lac kivu, les commissaires lacustres d’idjwi et de Bukavu, le commandant de la force Navale et le directeur de cabinet de ministre provincial des transports,communication et tourisme.

Ceci intervient après une alerte qui était lancée par le mouvement citoyen “Oeil du peuple” sur la mauvaise pratique des embarcations surcharger des marchandises et passagers dans des Boats en bois motorisé en provenance d’idjwi pour Bukavu avec les risques imminents des accidents lors des navigations.

Inscription ISJC

Au cours de ces assises, les participants ont eu à discuter sur comment prévenir des accidents lors des embarcations.

Plusieurs autres problématiques ont été exposées notamment, la fixation de prix lors l’embarquement, Nombre des personnes qui doivent embarquer dans un Boat en bois motorisé et la Catégorie des embarquements sur le petit boat avec un moteur de moins de 45 chevaux et les Grands Boat en bois avec un moteur de plus de 60 chevaux.

A travers les pourparler avec les différentes structures oeuvrant sur lac kivu, le Directeur de Cabinet du ministre provincial de tranport, communication et tourisme Monsieur Bisimwa RUDAHYA Yves, indique que plusieurs résolutions à l’occurrence, certaines interdictions ont été prises pour pallier a ces problèmes.

” Les boats en bois qui transportent les marchandises serons desormais séparés des Boats en bois qui transportent les passagers afin d’éviter la surcharge, les petits boats communément appelé”boat de dépannage” ne seront plus opérationnels si ils ne sont pas dotés d’un moteur a plus de 45 chevaux.
En outre un Boat a moteur de 45 chevaux ne transportera plus les passagers, excepter des petites marchandises tel que le Samabaza et d’autre petites marchandises a faible tonnages”, a-t-il laissé entendre.

Bisimwa souligne que les passagers seront admis dans un Boat en bois doté d’un moteur de plus 60 chevaux et le nombre ne doit plus dépasser 100 passagers par embarcation si non les sanctions seront infliger.

A lui d’ajouter qu’avant de naviguer sur le lac Kivu, tous les passagers doivent porter obligatoirement le gilet de sauvetage afin de prévenir les multiples cas de naufrage lors de navigation.

De leur côté, les armateurs exploitant sur le lac kivu saluent les compromis en terme de résolution lors de ces pourpalers. Ces derniers disent s’engager pour faire respecter toutes les mesures prises.

” Le compromis sont positifs, nous sommes fières des échanges qu’on a eu qui nous permet de trouver un climent d’attente et des résolutions a travers nos différentes structures. Nous espérons que les commissaires lacustres et la force Navale vont respecté également leurs engagements sur terrain et qu’il y aura toujours suivi au niveau de ministère de transport pour que ces désordres ne reviennent plus afin de protéger non seulement les passagers lors d’embarquements mais également des marchandises”, a dit l’un des membres de la synergie des armateurs exerçant sur le lac kivu.

Il sied de noter qu’à l’issue de cette rencontre, une commission composée des services techniques de l’Etat et les armateurs exploitant sur le lac kivu a été mise en place pour effectuer une descente sur terrain à partir de ce mercredi 27 avril 202, pour objet se rassurer de l’effectivité des mesures prises.

Déo kulila

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.