Sud-Kivu : le ministère de transport accorde un moratoire d’1mois à tous les conducteurs pour qu’ils se mettent en ordre avec les documents de bord

Cette décision est intervenue après une matinée agitée par les motocyclistes qui protestaient contre le début du bouclage. Ceux-ci, ont été reçus par le ministre provincial de transport et voies de communications, SWEDDY BASILA.

Les conducteurs des motos réclamaient la réduction du prix des permis de conduire et des plaques d’immatriculation.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

 « Après échange,  nous nous sommes mis d’accord sur ce qui est de la plaque étant donné que c’est une taxe qui est déjà dans le budget de 2021, il n’est pas possible de changer de prix en plein exercice budgétaire. Il faudra attendre le budget de 2022 pour revoir le prix et faire le plaidoyer. Même chose pour le permis. Pour ce qui du bouclage qui devait commencer aujourd’hui, ils ont demandé une dérogation d’un mois pour leur permettre de se mettre en ordre, parce qu’ils supposent qu’ils sont surpris par le début du bouclage. C’est ainsi que pour la paix et la tranquillité, nous avons estimé qu’il était judicieux et responsable de leur accorder cette dérogation. Le temps que tout le monde se mette en ordre. » a déclaré Sweddy Basila.

Sweddy Basila invite donc, tous les retardataires à se mettre en ordre afin de ne pas chercher d’autres échappatoires lors du bouclage proprement dit .

Entre temps, plusieurs séances de sensibilisation seront menées auprès des conducteurs afin que tous comprennent le bien fondé du bouclage et des paiement des taxes.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.