Sud-Kivu : Le corps académique de l’ISP-Bukavu cesse toute collaboration avec le comité de gestion et exige son départ

Le corps académique de l’Institut Supérieur Pédagogique (ISP/Bukavu) vient de mettre fin dès ce mardi 02 décembre 2020 à toute collaboration avec le comité de gestion de cette institution qu’il accuse de la mauvaise gestion. Il demande ainsi au ministre national de l’enseignement supérieur et universitaire de s’impliquer pour mettre fin à la crise qui prévaut dans cette institution supérieure en remplaçant dans un bref delai son comité de gestion.

Selon le professeur Lumonga Désiré, le corps académique acuse également le comité de gestion de la non communication de l’effectif des étudiants mais aussi et surtout la reprise sur le listing de paie des agents fictifs au détriment des agents régulièrement reconnus.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

« Nous en tant que corps académique de l’ISP cessons toute collaboration avec l’actuelle comité de gestion auteur de la réponse que nous avons estimé être méprisante. Raison pour laquelle à partir de ce mardi nous cessons avec toutes les activités académiques jusqu’à la nomination par le ministre national de la tutelle d’un nouveau comité de gestion de notre institution », explique Lumonge Désiré.

Ce dernier précise qu’ils ne reprendront le chemin de l’ISP que quand le comité de gestion sera remplacé par un nouveau.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

« Nous demandons plus haut la suspension et le changement du comité de gestion de l’ISP-Bukavu suite à l’état inacceptable par le corps académique du point de vue gestion car jusqu’à la date d’aujourd’hui nous ne connaissons pas l’effectif des étudiants au sein de notre institution, nous observons aussi à l’ISP-Bukavu des recrutements qui ne respectent pas des normes », poursuit-il.

Nous avons tenté en vain de joindre le comité de gestion incriminé pour sa version des faits.

Moïse Aganze

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.