Sud-Kivu : Le CICR satisfait de ses réalisations de 2021 au Sud-Kivu et Maniema

Sud-Kivu : Le CICR satisfait de ses réalisations de 2021 au Sud-Kivu et Maniema

Au Sud-Kivu, plus de 50 milles personnes ont bénéficié des soins curatifs gratuits dans les centres de santé appuyée par le CICR, plus de 500 blessés par armes de différents coins de la province, ont été évacué vers l’hôpital provincial de référence de Bukavu, plus de 900 personnes vivant avec handicap ont bénéficié des services de réadaption physique et 678 ont reçu un appareillage orthopédique approprié à leurs besoins, etc. Ces résultats ont été donnés ce jeudi 10 Février par le chef de la sous délégation du CICR Bukavu.

Parmi les défis rencontrés, le CICR s’indigne contre les actes des braquages et kidnapping dont sont victimes les agents humanitaires alors qu’il essai de répondre aux besoins humanitaires des nécessiteux dans les zones à conflits notamment dans les hauts plateaux d’Uvira, Fizi et dans le territoire de Kalehe mais aussi dans le territoire de Kabambare au Maniema.

Inscription ISJC

Le CICR est intervenu dans la prise en charge médical, dans la prévention des violences sexuelles, dans l’adduction d’eau potable dans certains territoires, dans la formation des activités génératrices de revenus et bien d’autres.

En parlant toujours des réalisations, le CICR a rétabli l’accès à l’eau potable dans des centaines de communautés dont plus de 52 milles personnes ont bénéficié de la réhabilitation et de la construction des systèmes d’approvisionnement en eau en milieu rural et urbain.

Pour la projection de l’année en cours, cette organisation internationale, promet de continuer à répondre aux besoins humanitaires dans la limite de ses moyens jusque dans les endroits les plus difficiles d’accès. Elle compte intervenir sans discrimination aux problématiques des violences sexuelles qui prend de l’ampleur avec des conséquences humanitaires avec des déplacements de la population, des attaques des centres de santé, le recrutement des mineurs dans les groupes armés mais aussi la situation des détenus en lien avec le conflit.

Retenez que le comité international de la croix rouge, CICR, est en République Démocratique du Congo depuis 1978 avec comme mandat de protéger la vie et la dignité des personnes touchées par les conflits armés et autres situations de violence ainsi que de leur porter assistance.

Joyce Ambika K.

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.