Sud-kivu: La synergie des syndicats des enseignants accorde un ultimatum de 72 heures à la TMB/Bukavu pour libérer la paie des enseignants

Sud-kivu: La synergie des syndicats des enseignants accorde un ultimatum de 72 heures à la TMB/Bukavu pour libérer la paie des enseignants

La synergie des syndicats des enseignants dont le syndicat national des enseignants des écoles catholiques (SYNECATH) et le syndicat national des écoles protestantes (SYNEP ) sections du Sud-Kivu accorde un ultimatum de 72 heures à la Banque TMB pour la libération de paie complémentaire des enseignants pour les mois d’avril et Mai 2022. Ceci ressort dans une déclaration rendue public ce vendredi 17 juin 2022 et dont une copie est parvenue à Jambordc.info.

Selon l’esprit de cette déclaration, le gouvernement congolais a honoré l’un de ses engagements repris dans les accords de MBWELA lodge en novembre 2022 en payant plus de 70.000 enseignants sur toute l’étendue du territoire national.

Inscription ISJC

” (…) Presque tous les enseignants concernés ont déjà perçu la paie complémentaire du mois d’avril et Mai dans d’autres Banques partenaires du Sud-Kivu et de la RDC en général, fort malheureusement plus de 800 enseignants affectés à la Banque TMB/Bukavu n’ont jamais accédé à leurs salaires des mois d’avril et Mai 2022″, Lit-on dans cette déclaration.

Selon le secrétaire provincial exécutif du SYNECATH, Jacques CIRIMWAMI, les enseignants sont toujours exposé à l’extérieur de la Banque TMB, aux intempéries, et risque des accidents éventuels de circulation routière, abandonnant les pauvres élèves innocents et cela depuis déjà un mois suite aux faux rendez-vous de la dite Banque.

” La Banque avait lancé le processus d’ouverture de compte et jusque-là elle n’a même pas encore réalisé 10% de payement des enseignants en dépit de plaidoyer des syndicats qui sont toujours au Bureau du chef d’agence presque chaque jour”, poursuit CIRIMWAMI.

Ce dernier révèle que l’agence TMB/Bukavu avait “escroqué” tous les enseignants lui affectés, une somme de 10.000 francs congolais pour le mois de Mars et Avril 2022 sans compter le fonctionnement des agents indépendants qui opèrent aux yeux du chef d’agence du système PEPELE mobile.

Cependant, la synergie des enseignants du Sud-Kivu, qualifie la manière de faire de la TMB/Bukavu d’un “détournement pire et simple” et n’a comme objectif fouler aux pieds la gratuité de l’enseignement prôné par le chef de l’Etat.

” Nous Synergie des syndicats des enseignants, accordons un délai de 72 heures pour libérer le salaire de paie complémentaire de plus de 800 enseignants affectés à la Banque TMB/bukavu et de rembourser la somme de 10.000 franc congolais retenue au compte de chaque Enseignant aux mois de Mars et Avril”, renchérit cette corporation des enseignants du Sud-Kivu dans sa déclaration.

Cette dernière se réserve le droit d’amorcer des actions syndicales de grande envergure pour rétablir ces enseignants dans leurs droits, si rien n’est fait dans le délai accordé. Elle souligne également que la conséquences sera consommée par les pauvres élèves notamment par la perturbation de la clôture de l’année scolaire 2021-2022 Qui est presque à sa fin pendant cette période des examens de fin d’année.

Deo kulila

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.