Sud-Kivu : la santé de la reproduction au cœur d’une formation organisée par AFEM en faveur des journalistes et des activistes SASA

Les journalistes de la ville de Bukavu et les activistes communautaire SASA venus de Mwenga et Shabanda sont formés sur la santé de la reproduction. Cette formation de trois jours soit du 16 au 18 Novembre, a été axée sur les composantes de la santé de la reproduction et sur la production des émissions radiophoniques en rapport avec la santé de la reproduction.

Nelly Adidja, chargée de programme de Mama Radio et représentante de la présidente de l’association des femmes des médias, AFEM, précise que cet atelier de formation  vise à améliorer les connaissances des journalistes en matière des droits à la santé sexuelle et de la reproduction  mais aussi amener la communauté à avoir la bonne information sur des questions de la santé sexuelle et de la reproduction, SSR, à travers la production journalistique.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Le Dr Jean Yves Balungwe, facilitateur du jour, est revenu sur les composantes de la santé sexuelle et de la reproduction à savoir, les grossesses non désirées, les avortements, les méthodes contraceptives, le planing familial, les maladies sexuellement transmissibles, pour ne citer que cela.

Il souligne que les rumeurs courent plus dans la communauté sur la santé sexuelle et de la reproduction, et qui entrainent des graves conséquences sur la vie de la femme. Il invite les journalistes à contribuer au changement positif de la communauté pour que les cas des victimes de l’ignorance des notions de la santé sexuelle et de la reproduction puissent être réduits sensiblement.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Les panélistes du jour, invite aussi les parents à briser le silence et à avoir un temps de discussion avec son enfant pour parler de la sexualité afin d’éviter des risques futurs si l’enfant n’est pas informé dès le bas âge.

En fin de journée, des notions de rappel sur la production d’une émission radio, ont été donné aux chevaliers de la plume et du micro afin qu’ils soient en mesure de produire des émissions professionnelles sur la santé sexuelles  et de la reproduction.

Notons que Cette activité s’inscrit dans le cadre du projet promotion du droit d’accès à la santé sexuelle et reproductive par la lutte contre les violences sexuelles et sexistes et l’amélioration de la participation de la femme aux instances de prise de décision.

Natasha Balegamire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.