Sud Kivu: La NDSCI Kadutu répertorie les déficits de l’habitat à Bukavu

La situation de l’habitat reste critique dans la province du Sud-Kivu en général et à Bukavu en particulier. Des constructions anarchiques sont visibles dans plusieurs coins de la ville, la spoliation des servitudes publiques, l’absence des canalisations des eaux, sont parmi les facteurs qui montrent que l’habitat pose encore des sérieux problèmes dans la ville de Bukavu.

A l’occasion de la célébration de la journée internationale de l’habitat célébré le 04 octobre de chaque année, la Nouvelle Dynamique de la Société Civile, NDSCI, sous noyau de Kadutu regrette qu’en ce jour, les incendies consumant plusieurs maisons sont enregistrés dans la ville car les maisons sont collées les unes sur les autres, elle constate aussi l’absence des dépotoirs mais aussi conflits fonciers et des éboulements de terre causés par des constructions anarchiques et qui ne cessent d’occasionner des dégâts matériels et humains à leur passage.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Le président du sous noyau de la NDSCI Kadutu, Patrick Munguakonkwa, recommande  aux autorités nationales et provinciales de s’impliquer dans l’urgence pour étendre la ville de Bukavu vers Mudaka, Nyantende et Kasha pour désengorger la ville de Bukavu.

Il voudrait également que la justice s’occupe de toutes les  personnes qui sont  impliquées dans la spoliation des servitudes et espaces publics et celles qui  ont octroyé les autorisations  de bâtir dans les sites  impropres à la construction dans la ville de Bukavu en général et plus particulièrement dans la  commune de KADUTU.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Natasha Balegamire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.