Sud Kivu: La division de la santé exige le retrait des bouteilles de l’eau minérale EVNOU sur le marché

Sud Kivu: La division de la santé exige  le retrait des bouteilles de l’eau minérale EVNOU sur le marché

Le chef de division de la santé, Dr Nabugobe Samavu, vient d’interdire la vente des bouteilles de l’eau minérale EVNOU sur lesquelles sont superposées deux dates de péremption.

C’est dans une correspondance adressée au responsable de l’usine de production de cette eau qui est en vente à Bukavu.

Inscription ISJC

Selon la division de la santé, ce ne sont pas toutes les bouteilles de l’usine qui sont concernées mais seulement celles ayant deux dates de péremption superposées.

« La commercialisation de ces bouteilles est interdite et en cas de violation de cette instruction les contrevenants seront exposés à des sanctions prévues par la loi en matière »,   indique la  lettre du chef de division de la santé. Il enjoint également à l’usine EVNOU de  retirer  sur le marché des bouteilles d’eau minérale sur lesquelles sont superposées deux dates différentes de péremption.

Sur une face visible des bouteilles de cette eau, c’est la date du   1er mars 2018 qui est mentionnée et sur un espace caché il est établit la date du 1er juillet 2017.

Ce qu’a aussi dénoncé  la Ligue des consommateurs du Congo Kinshasa, LICOSKI. « la LICOSKI asbl estime que la consommation de l’eau minérale dont la qualité est douteuse peut avoir des conséquences fâcheuses sur la santé des consommateurs », a-t-elle indiqué dans une correspondance adressée le 19 juin dernier au PDG de cette entreprise.

Joyce Mwendanga

 

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.