Sud-Kivu : Insécurité à Minova, le RPDDH appelle les services de sécurité à jouer pleinement leurs rôles

Le Réseau de Protocole et de Défense des Droits Humains (RPDDH) dans le territoire de Kalehe condamne l’insécurité grandissante dans cette entité, précisément dans la cité de Minova. Il plaide aussi pour la collaboration entre la population et les services de sécurité pour juguler l’insécurité qui selon lui se réactive dans cette partie de la province du Sud-Kivu. Cette structure citoyenne l’a dit dans un document parvenu à la rédaction de Jambord.info ce samedi 07 novembre 2020.

Selon le rapporteur de cette structure Monsieur James, le cas le plus récent de l’insécurité est celui survenu la nuit de ce vendredi 06 novembre à ce samedi 07 novembre 2020 aux environs de 23 heures où une famille a été visitée dans le village de Minova sur avenue Katanga.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Notre source renseigne que lors de cette attaque, les hommes armés non autrement identifiés ont blessé par balles Monsieur Benjamin Nambasha, père du ménage au niveau de la hanche et a été évacué à l’Hôpital Général de Référence de Minova pour les soins appropriés.

Pour faire face à cette situation, le RPDDH estime que les services de sécurité devraient mener des enquêtes sérieuses car il est inadmissible que la population revive l’insécurité pourtant ces services sont engagés pour cette cause.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Ceci avant de saluer les efforts de la Police Nationale Congolaise (PNC) dans le démantèlement des vendeurs de la drogue récemment brûlée dans le centre commercial de Minova.

Moïse Aganze

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.