Sud-Kivu : Environ 100 acteurs formés sur la protection des victimes des violences sexuelles par le BCNUDH en 2017

Sud-Kivu : Environ 100 acteurs formés sur la protection des victimes des violences sexuelles par le BCNUDH en 2017

Devant la presse ce jeudi 21 décembre, le BCNUDH rassure que les magistrats civils et militaires, les avocats du barreau et les acteurs de la société civile ont été formés au cours de l’année 2017. Les formations étaient centrées sur différents thèmes dont les rôles et les bonnes pratiques des et des ONG dans la pratique professionnelle d’assistance aux victimes et témoins ainsi que du personnel judiciaire en matière violences sexuelles dans les zones des conflits armes.

Ces formations ont été organisées dans le souci d’améliorer l’approche des acteurs vis-à-vis des victimes et des questions de protections. Ceci par la maitrise des législations sur la protection des victimes des violences sexuelles et des violences lies aux conflits.

Inscription ISJC

A en croire le BCNUDH, les acteurs ont maitrisés des questions relatives à la protection judiciaire ainsi qu’à l’intérêt des mesures pour lutter contre l’impunité des auteurs des violences sexuelle. De même, des questions liées à l’instauration d’une collaboration efficace entre le commandement des FADRC et la justice militaire en matière de protection des témoins et des victimes des conflits.

Ce café de presse de s’inscrit dans le cadre de la célébration de la journée mondiale des droits de l’homme, célébrée chaque 10 décembre, en vue de commémorer l’adoption de la déclaration universelle des droits de l’homme (DUDH) par l’assemblée générale des nations unies.

Loni Irenge Joël

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.