Sud-Kivu : Des agents des différents services étatiques de Shabunda réclament leurs salaires bloqués au ministère national de finance

Sud-Kivu : Des agents des différents services étatiques de Shabunda réclament leurs salaires bloqués au ministère national de finance

Des agents des différents services de l’Etat venus du territoire de Shabunda au Sud-Kivu réclament leurs salaires bloqués au ministère national de finance à Kinshasa.

Pour exprimer leur indignation, ces agents des services des affaires sociales, de mines, de transport et voies de communication ainsi que ceux de la santé, ont été dans les enceintes  de l’Assemblée Provinciale du Sud-Kivu ce mercredi 13 avril 2022 pour demander l’implication des députés provinciaux dans cette affaire.

Inscription ISJC

Ces agents sous statut matriculés depuis le 27 décembre 2010 par l’Etat congolais et mécanisé depuis le quatrième trimestre du mois d’octobre 2021, se disent être étonnés par la manière de faire du gouvernement central. Ils disent avoir reçu un appel pour venir toucher leurs salaires à Bukavu mais malheureusement à leur grande surprise, ils se sont rendus compte que leurs salaires restent bloqués à Kinshasa.

” Nous sommes des agents de l’Etat venus de Shabunda, nous sommes ici sous l’appel du listing de l’Etat du mois d’octobre, novembre et décembre depuis 2021, mais à la grande surprise arrivés ici dans la ville de Bukavu nous nous sommes rendus compte qu’il y a quelques services marginalisés entre autre le service de Mines, affaires sociales, transport et voies de communication, et le service de santé dont on nous avait dit que nous serons payés mais arrivés chez l’Ordonnateur de Dépenses (OD) de la division des finances, il nous a dit que notre argent n’est pas encore arrivé et que ça bloque au niveau de Kinshasa, voilà pourquoi nous nous sommes orienté vers les députés pour qu’ils nous aident à plaider pour que nous ayons nos salaires auprès du gouvernement central”, Explique l’un de ces agents Kimanda Bilumi qui s’est confié à jambordc.info.

Et d’ajouter:

” Aujourd’hui Shabunda est enclavé nous avons marché à plus de trois cent quarante huit kilomètres à pieds pour atteindre Bukavu mais jusqu’ici il y a pas une solution. Nous exhortons aux autorités de Kinshasa de nous venir en aide le plus tôt possible pour que nous puissions retourner dans notre territoire car parmi nous il y a de femmes qui ont laissé leurs maris et enfants à Shabunda parce que nous n’avons même pas de garantie sociale”, a-t-il martèle.

Ces agents demandent au gouvernement national à travers le ministre de finance à réagir dans l’urgence pour qu’ils retournent dans leur territoire de Shabunda.

Natasha Balegamire

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.