Sud-Kivu : Clôture à Bukavu du casting des artistes de la première édition du FESTIRAS

Sud-Kivu : Clôture à Bukavu du casting des artistes de la première édition du FESTIRAS

Le comité organisateur du festival du rap et du slam (FESTIRAS) a lancé du mercredi 1er juin à ce jeudi 2 juin 2022 la phase de casting des artistes rappeurs et slameurs des villes de Bukavu, Uvira, Bujumbura et ailleurs pour la poursuite des différentes phases dudit festival.

Pendant ces deux jours, des artistes ont exploité suffisamment les micros de l’institut Français de Bukavu afin de démontrer leurs talents devant les membres du jury et plusieurs spectateurs venus pour la circonstance.

Inscription ISJC

Par des critères biens établis, les membres de ce jury composé des experts du domaine ont voulu apprécier au préalable les potentiels talents des artistes de ces deux filières avant qu’ils se retrouvent sur la scène de cette première édition du Festiras en République Démocratique du Congo.

« Nous avons découvert que la ville de Bukavu a pas mal des très bons rappeurs et slameurs, parce que les notes que nous avions attribuées aux artistes qui sont passés sur scène indiquent que c’est sont des artistes rappeurs et slameurs qui ont de l’espoir et dans les années qui vont venir Bukavu aura pas mal des grands artistes de cette catégorie, je m’attendais le moins. Je pense que ce festival c’est un festival de révélation des talents » Faustin Muliri, président du jury Festiras.

Asila Benjamin dit Ben lascar, rappeur venu de Bujumbura s’est réjoui de cette initiative et félicite les organisateurs qui ont pensé à donner un poids aux artistes qui se sont lancés dans le rap et slam.

« C’est du nouveau à Bukavu, c’est du nouveau en RDC. Quand j’ai vu l’annonce en étant au Bujumbura, je me suis dit que je ne pouvais pas rater cette opportunité. Je tiens à remercier ceux qui ont eu cette idée pour nous rassembler autour du slam et du rap et je compte exposer mon talent au public de Bukavu » Se confie Ben Lascar.

D’après Aldor Chibembe, initiateur de cette fête culturelle, l’idée est de contribuer à l’émergence des filières artistiques rap et slam à travers les différentes créations artistiques basées sur les actions des femmes et des hommes qui ont milités pour les droits humains afin de faire de cet art un outil de promotion des valeurs humanitaires et créer en suite une plate-forme d’échange et de promotion de l’écriture et de la poésie.

Après la phase casting, la direction d’organisation de ce festival compte passer à la publication des artistes retenus pour la suite des évènements.

Don Patrick

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.