Sud-Kivu: Un ultimatum de 72 heures accordé au gouvernement provincial pour titer au clair le dosier sur la résidence officielle du Directeur de la RTNC Bukavu

Sud-Kivu: Un ultimatum de 72 heures accordé au gouvernement provincial pour titer au clair le dosier sur la résidence officielle du Directeur de la RTNC Bukavu

L’Union Nationale de la Presse du Congo (UNPC) section du Sud-Kivu, le Réseau des Radios et Télévisions Communautaires (RATECO) et le Conseil Supérieur de l’Audio visuelle et de la Communication (CSAC)  accordent un ultimatum de 72 heures au gouvernement provincial pour tirer au Clair le dossier sur la résidence officielle du Directeur provincial de la RTNC situé sur avenue Mbaki en commune d’Ibanda à Bukavu.

Dans cette déclaration rendue public dans la soirée du mercredi 02 juin 2022, les signataires indiquent que c’est depuis le lundi 30 Mai dernier que les journalistes de la Radio Télévision Nationale Congolaise, station de Bukavu ont constaté des insignes témoignant une volonté manifeste de l’occupation de l’immeuble Numéro trois (3) situé sur avenue mbaki au Quartier Ndendere, Immeuble servant de résidence du directeur de la RTNC Bukavu depuis plusieurs années.

Inscription ISJC

Le président provincial de L’UNPC/Sud Kivu Darius kitoga renseigne que selon toute apparence, un ministre du gouvernement provincial du Sud-Kivu celui en charge de l’urbanisme, environnement, communication et médias, porte parole du gouvernement provincial et un commissariat général s’ occupant des petites et moyennes entreprises se préparent à y loger leurs bureaux respectifs.

” Nous venons également d’apprendre que certains agents de la RTNC Sud-Kivu dont le directeur Patrick KYUNGU Silimu seraient menacées d’interpellation, d’emprisonnement et même de mort. L’UNPC section du Sud-Kivu, le RATECO et le CSAC déclarent le soutien à la RTNC dans ce tumulte que les représentants de l’Etat congolais tentent de lui faire subir et demande au gouverneur de province dans un bref délai de recevoir le Directeur de la RTNC à fin que ce dernier lui présente toutes la documentation relative à cette maison”, Lit-on dans cette déclaration.

Darius Kitoga demande à l’autorité provinciale de surseoir la mesure d’installation de ces ministères dans cette résidence jusqu’à ce que la procédure soit vidée à tous les niveaux.

“Le collectif des organisations de la presse et des journalistes du Sud-Kivu tient à responsables les deux membres du gouvernement susmentionnés et tous ceux qui les soutiennent, s’il arrivait quelque chose de mal à un confrère ou a une consœur de la RTNC et l’organe de la presse au Sud-Kivu, en tirera toutes les conséquences y relatives”, Poursuit cette déclaration.

En rappel, les agents et cadres de la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC-Bukavu) ont tenu le lundi 30 et mardi 31 mai deniers un sit-in devant le ministère de l’urbanisme et habitat pour exprimer leur indignation à ce qu’ils qulifient de la “spoliation” de la résidence de leur Directeur par le gouvernement provincial.

Gisèle Bashwira

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.