Sud-kivu : A quand la fin de l’insécurité? (Bulletin Sajecek)

Sud-kivu : A quand la fin de l’insécurité? (Bulletin Sajecek)

Dans son bulletin surprise N°098, Sajecek dresse un bilan de 31 personnes tuées, 55 maisons attaquées par des hors la loi, 31 véhicules braqués, 16 cas d’enlèvements et 11 cas de justice populaire. Tous ces cas répertoriés ci-haut, ont été comptabilisé pour le dernier mois de l’année 2021 soit Décembre.

Pour ce qui est des cas des tueries, le territoire de Fizi a battu le record avec un bilan de 13 personnes mortes, suivi de Kabare avec 6 morts, la ville de Bukavu avec 3morts, le territoire de Walungu, Uvira et Shabunda avec 2 morts chacun et enfin le territoire de Mwenga avec 1 mort pour ce mois de décembre de l’année dernière.

Inscription ISJC

Sajecek-Force Vive dénonce le silence des autorités en place face à l’insécurité dont est victime du jour au lendemain la population du Sud-Kivu. De plus en plus, la question de respect de la vie humaine au Sud-Kivu semble perdre sa valeur. D’un côté, nous assistons aux justices populaire et d’un autre des cas répétitifs de meurtre de la population. Et cela avec des promesses de poursuivre des auteurs dans des enquêtes dont les résultats ne sont jamais connus car inexistant.

Dans ce document, le territoire de Kabare a été plus touché par des attaques des maisons par des hommes armés. 18 domiciles des paisibles citoyens ont été visités au cours du mois de décembre, explique Sajecek dans son document.

Cette organisation fini son feuillet par une question qui semble ne jamais avoir des réponses en RDC en générale et au Sud-Kivu en particulier.

« A quand la fin de l’insécurité au Sud-Kivu ? »

Joyce K.

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.