RDC : Vers la rupture entre l’Eglise et le pouvoir

Les relations entre les princes des églises et le régime de Joseph Kabila en République démocratique du Congo se sont détériorées depuis le début de cette année 2018. Dans la toile, l’église catholique appuyée par d’autres confessions religieuses réclament le départ du président Kabila faute d’avoir organisé les élections pour une alternance démocratique.

Sous l’impulsion des laïcs catholiques, une marche pacifique réclamant le respect strict de l’accord signé entre les parties prenantes au dialogue de la Saint Sylvestre sous l’égide des évêques, a été organisée le 31 décembre. Marche réprimée dans le sang par la police congolaise, cet « acte de barbarie » a marqué un démarrage raté de l’année 2018 sur une mauvaise piste.

Inscription ISJC

Par des morts, des profanations, des interpellations, le pouvoir vilipende les prélats catholiques. Le Cardinal Monsengwo est monté aux créneaux  jugeant inacceptable la cruauté du régime de Kabila. L’Archevêque émérite de Kinshasa a appelé au départ des « médiocres », propos mal digérés par les acteurs politiques de la majorité présidentielle (MP). Plusieurs au sein de la famille politique du chef de l’Etat se sont acharnés contre la personne du Cardinal qui a réservé une fin de non-recevoir aux émissaires de Kabila. Ce bras de fer entre les deux forces n’a qu’augmenté la tension.

Avec le soutien des églises protestantes, des organisations de la société civile,  le Comité laïc de coordination (CLC) au sein de l’église catholique, annonçait une seconde marche « pacifique » dimanche 21 janvier sur toute l’étendue de la République démocratique du Congo.

La journée a été tumultueuse. La RDC est, une fois de plus, plongée dans la désolation. La répression farouche des manifestants par la police a fait 6 morts et des blessés avec plusieurs interpellations. D’aucuns estiment que « La rupture est définitivement consommée » entre les églises et acteurs de la famille politique du président Joseph Kabila.

Jean-Marie Mulume

Inscription ISJC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.