RDC: ” il n’y a pas de guerre, nous sommes tapés, on nous gifle, soit disant un pays en guerre” ( Koffi Olomide)

La direction générale de la Radio télévision nationale Congolaise (RTNC) a annoncé ce mercredi 10 juillet la suspension préventive de l’animateur Mbuyi Kabasele Jessy suite à un incident survenu lors de l’émission “Le Panier The Morning Show” diffusée le samedi 6 juillet dernier.

Selon le communiqué de la direction parvenu à la rédaction centrale de JamboFm, au cours de cette émission, l’animateur Mbuyi Kabasele Jessy a laissé son invité, l’artiste musicien Koffi Olomide, remettre ouvertement en cause la guerre d’agression dont est victime la République démocratique du Congo de la part du Rwanda.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

« (…),il n’y a pas de guerre (…), nous sommes tapés (…),on nous gifle, on fait de nous ce qu’on veut(…), on nous traite comme des enfants (…), soit disant un pays en guerre(…),» a déclaré Koffi Olomide.

Ladite direction qualifie ces propos de nature à saper les énormes efforts et sacrifices consentis par le gouvernement de la République pour mettre fin à cette agression injuste.

N’ayant pas recadré strictement son invité, l’animateur Mbuyi Kabasele Jessy a été suspendu préventivement de ses fonctions à compter du 10 juillet 2024.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Par la même occasion, la direction a également suspendu la production et la diffusion de l’émission “Le Panier The Morning Show” jusqu’à nouvel ordre.

Le Directeur a.i. des programmes TV a été chargé de demander des explications à l’animateur suspendu ainsi qu’au réalisateur de l’émission.

Cette décision de la direction de la RTNC survient alors que le gouvernement congolais intensifie ses efforts diplomatiques et militaires pour mettre fin à l’agression du Rwanda.

Juvénal MUTAKATO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.