RDC : HRW demande à l’ONU de sanctionner les responsables des violences contre les journalistes

RDC : HRW demande à l’ONU de sanctionner les responsables des violences contre les journalistes

Dans un message de ce jeudi 1 juin,  la directrice de Human right watch (HRW) en Afrique centrale, Ida Sawyer a invité le Conseil de sécurité de l’ONU à sanctionner des officiels congolais, responsables des violences commises à l’endroit des journalistes.

La directrice de HRW dit élevé le coût de la répression du gouvernement à l’encontre des activistes des droits de l’Homme, des journalistes mais aussi de l’opposition politique.

Inscription ISJC

« Les nouvelles sanctions ciblées de l’UE et des États-Unis à l’encontre de hauts responsables congolais et d’intérêts commerciaux envoient un message puissant : la répression violente menée par le gouvernement à l’encontre d’activistes, de journalistes et de l’opposition politique a un coût élevé. Le Conseil de sécurité de l’ONU devrait aussi imposer de nouvelles sanctions ciblées », a dit Ida Sawyer, citée par Actualité.cd

Elle estime que l’implication des dirigeants africains peut amener le gouvernement congolais à organiser urgemment les élections.

«Les dirigeants régionaux devraient exercer des pressions sur le gouvernement de Kabila pour qu’il mette fin aux abus et organise d’urgence des élections crédibles», a-t-elle souligné.

Une dizaine des dirigeants congolais viennent d’être sanctionnés par les Etats-Unis et l’Union européenne.

Destin Balungu

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.