RDC : Félix Tshisekedi éclaire l’opinion sur sa déclaration de « déboulonner le système dictatorial passé »

Après la déclaration du Front Commun pour le Congo (FCC) dans lequel il se dit “regretter” les propos tenus à Washington par le président Félix Tshisekedi lors d’un atelier de réflexion sur la politique étrangère des Etats-Unis ; le nouveau chef de l’Etat précise qu’il ne s’attaque pas aux individus. Il renseigne qu’il a proposé de tirer un trait sur le passé.

« Si maintenant ce que j’ai dit à gêner des gens, c’est-à-dire que ces gens sont mal intentionnés. Ce qu’ils ne voulaient pas m’entendre dire des choses comme ça parce qu’ils pensaient que j’allais être un président complaisant  qui allait continuer les méthodes du passé. Je dis non, je n’accepterai pas ça. Je ne vais plus retomber dans ces travers-là. C’est ce que j’attendais par déboulonner le système », a-t-il ajouté.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

 Le Chef de l’Etat, ajoute qu’il veut s’attaquer à tout ce qui a détrôné les citoyens congolais et qui a contribué à affaiblir le développement du pays.

« Ces antivaleurs, ces brimades, ces corruptions, ces habitudes de traquer les opposants qui émettaient un son contraire, si nous allons dans une coalition avec le FCC, c’est autour de ce principe que je viens de vous étayer, ce n’est pas autour de ce qu’ils faisaient avant. On va se mettre ensemble, mais autour de la nouvelle vision, de la nouvelle approche qui est la mienne», a-t-il expliqué.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Le patron de la RDC rassure que cela n’empêche pas du tout une coalition avec le FCC avant d’ajouter que ça sera une coalition au service de du peuple et du pays.

Elie Bigaba, JRI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.