Nord-Kivu : retrait de la force de l’EAC, le premier contingent Kenya a quitté le sol congolais

Le premier contingent kenyan de plus de 100 militaires de l’EAC a quitté Goma dans la province du Nord-Kivu ce dimanche 3 décembre matin, à destination de Nairobi.

Ce retrait fait suite à la décision du gouvernement congolais de ne pas renouveler le mandat de cette force sous-régionale, accusée d’inefficacité.

Inscription ISJC

Selon des sources sur place citées par la radio Okapi, c’est aux petites heures du matin de ce dimanche que ces militaires ont quitté la RDC par l’aéroport international de Goma.

En mission en RDC depuis une année, ils avaient pour objectif d’occuper les espaces conquis par les rebelles du M23.

Accusée par la population de cohabiter avec ces rebelles, le gouvernement congolais avait donné à cette force régionale jusqu’au 8 décembre pour quitter le sol congolais.

Avant le début de son retrait, ce contingent a reçu la visite du chef des forces de défense, de l’armée kenyane, général Francis Ogolla.

Il a félicité les troupes de la Force régionale pour le travail réalisé depuis leur déploiement dans l’Est de la RDC.

Il a aussi visité le contingent kenyan déployé à Goma ainsi que dans les bases de Kibati et de Kibumba dans le territoire de Nyiragongo au Nord de Goma.

Cependant, le calendrier de retrait des troupes de cette force, composée outre des Kenyans, des Ougandais et des Burundais n’est pas révélé, affirme notre source.

Rédaction

Inscription ISJC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.