Nord-Kivu : des intenses combats signalés à Masisi et Nyiragongo ce lundi

Les affrontements ont repris ce lundi 12 février sur deux lignes de combats en territoire de Masisi et Nyiragongo a alerté la société civile du territoire de Nyiragongo au Nord-Kivu.

Cette source de la société civile affirme que le premier front était signalé dans le territoire de Masisi, au sud de la province, plus précisément à Murambi, à environ 10 kms de la cité de Sake.

Inscription ISJC

Là-bas, les rebelles du M23 appuyés par l’armée rwandaise, ont tenté de contourner les positions des FARDC dans les collines de Murambi mais ont été repoussés par l’armée.

Des sources concordantes dans le secteur de Kamuronza affirment aussi que des détonations d’artillerie lourde étaient toujours entendues aux environs de la cité Sake où une partie de la population continue à vaquer à ses occupations, malgré cette situation sécuritaire.

Ces sources indiquent aussi d’autres combats entre l’armée et les rebelles dans le groupement de Kamuronza dans la région de Kimoka.

La société civile demande aux responsables de l’armée de couper la route de ravitaillement des rebelles dans le secteur de Kabuhanga, au territoire de Nyiragongo.

Toujours selon cette structure citoyenne, le deuxième front était signalé au nord, dans le territoire de Nyiragongo, où des violents combats opposent depuis ce lundi matin les combattants des milices locaux appelés « Wazalendo » aux rebelles dans le secteur de Kihuli, en groupement de Kibumba.

Par ailleurs, pour l’instant aucun bilan de ces combats n’est encore disponible.

Rédaction

Inscription ISJC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.