Mwenga/Exploitation illicite de minerais: Ngwabidje attendu devant les députés

Après adoption moyennant amendements du rapport de la commission d’enquête de l’Assemblée provinciale du Sud-Kivu sur l’exploitation illicite des minerais dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, l’organe délibérant de l’assemblée provinciale du Sud-Kivu vient de voter à L’unanimité une série des recommandations afin d’assainir le secteur minier en province, notamment l’interpellation du gouverneur de province Théo Ngwabidje Kasi afin d’éclairer l’opinion sur l’exploitation illicite des minerais dans cette partie du Sud-Kivu, la mise en place d’une commission spéciale pour identifier les victimes et les dégâts commis dans le sites miniers de Mwenga. Les élus provinciaux ont voté ces recommandations au cours d’une séance plénière tenue ce vendredi 05 novembre 2021 à l’hémicycle provincial.

A cette occasion, l’assemblée provinciale du Sud-Kivu a également recommandé à l’assemblée Nationale d’interpeler le ministre national des mines et son collègue de défense nationale afin d’éclairer respectivement l’opinion sur cette exploitation illicite minière à Mwenga et la présence des militaires dans les carrés miniers.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

A l’exécutif provincial du Sud-Kivu de contraindre les coopératives minières de reconstituer le milieux détruits, la suspension des responsables des différents services étatiques qui ont refusé l’invitation des membres de la commission d’enquête mise en place par l’organe délibérant de l’assemblée provinciale, de signer un arrêté suspendant les activités d’exploitation minière dans le territoire de Mwenga, de retracer et fournir les vraies statistiques des produits allant du 20 septembre 2021 à ce jour.

A en croire le rapport de la commission d’enquête parlementaire adopté par l’Assemblée plénière, toutes les sociétés minières à Mwenga, ne disposent pas des permis d’exploitation.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Il sied de signaler que cette commission d’enquête parlementaire sur l’exploitation illicite minière a travaillé sur ce rapport adopté dans la séance plénière, durant le mois de septembre dernier.

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.