« Merde » : Donald Trump dément avoir injurié les pays africains et Haïti « pays de merde »

Le président américain Donald Trump a contesté vendredi 12 janvier avoir utilisé l’expression « pays de merde » pour qualifier Haïti et les pays africains, à la réunion tenue jeudi sur l’immigration. Cette expression a suscité une vague d’indignation aux Etats-Unis et à travers le monde.

Répliquant sur ces propos choquants, Trump estime que les mots lui attribués n’étaient pas appropriés pour traduire exactement ce qu’il aurait dit.

Inscription ISJC

«Le langage que j’ai utilisé lors de la réunion était dur mais ce ne sont pas les mots utilisés», a répondu le président américain.

Le milliardaire s’inscrit en faux contre ceux qui le qualifient de raciste, se croyant le moins raciste.

«Je ne suis pas raciste. Je suis la personne la moins raciste que vous ayez jamais interviewée, je peux vous le dire», a-t-il déclaré à la presse dimanche 14 janvier.

Le milliardaire a également déclaré, dimanche, qu’il essayait de conclure un accord sur l’immigration mais redoute de l’avis de ses adversaires, les démocrates.

«Nous sommes prêts, désireux et capables d’obtenir un accord sur le Daca. Je ne pense pas que les démocrates veulent le conclure. Les gens du Daca devraient savoir que les démocrates ne vont pas le conclure », a-t-il dit.

Le  programme Daca (Deferred Action for Childhood Arrival), hérité de l’administration de Barack Obama, permet à 690.000 jeunes immigrés de travailler et d’étudier aux Etats-Unis en toute légalité, bien qu’entrés illégalement aux Etats-Unis alors qu’ils étaient enfants.

Evariste Murhula

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.