Marche du Rassop : L’opposition insiste sur la tenue des élections sans Kabila

Marche du Rassop : L’opposition insiste sur la tenue des élections sans Kabila

La énième marche dite de sommation du Rassemblement de l’opposition ce mardi s’inscrit dans la logique de la tenue des scrutins en Rdc. Une logique qui s’écarte du schéma tracé par le pouvoir en place et la communauté internationale qui projettent les scrutins au mois de décembre 2018.  Ce que réfute l’opposition.

La marche pacifique de ce mardi, à l’instar des précédentes, a pour but de réclamer la tenue des élections en Rdc, conformément à l’accord du 31 décembre 2016, selon ses initiateurs.

Inscription ISJC

Lors d’une matinée politique tenue par l’Udps le dimanche dernier, Félix Tshisekedi a invité les congolais à prendre cette marche au sérieux.

« Prenez au sérieux cette marche de sommation. Sortez massivement ; Je serai avec vous. Ils ont peur. C’est le peuple qui est souverain. Ceux qui disent que Kabila ne partira pas par des marches ont tous tords. En Egypte le peuple avait marché, il n’était pas question d’utiliser les armes. Nous sommes prêts à mourir pour notre pays, a-t-il déclaré le dimanche dernier aux partisans de l’Udps ».

Le 30 novembre dernier, la précédente manifestation du Rassemblement a été étouffée par le pouvoir en place. Jean Marc Kabund et Martin Fayulu, ont été brutalisés et interpellés brièvement.

Héritier Bashige, étudiant à l’Etj

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.