Kalonge: la Ndsci exige la sécurisation de 19 femmes présumées sorcières et recherchées par des jeunes en colère

Kalonge: la Ndsci exige la sécurisation de 19 femmes  présumées sorcières et recherchées par des jeunes en colère

La nouvelle dynamique de la société civile sous noyau de Kalonge en territoire de kalehe dans la province du Sud-Kivu, demande aux autorités locales que provinciales de renforcer la sécurité de 19 femmes présumées sorcières, qui ont été ciblées et sont recherchés par les jeunes en colère dans la localité de Cifunzi en groupement de Kalonge.

L’ appel a été lancé par Jean-Baptiste Shasha Rubenga membre de la Ndsci sous noyau de kalonge, dans une dépêche parvenue à jambordc.info mardi 17 août 2021. Celle-ci est intervenue un jour après que ces jeunes aient brûlé vive une femme présumée sorcière dans le centre commercial de Cifunzi.

Inscription ISJC

Selon Notre source, ces présumés sorcières ont été identifiées par les jeunes du milieu, après plusieurs accusations à travers des révélations et des prophéties venant de Bajakazi et des Bajalume, qui avaient affirmés qu’en 3 mois, ces femmes sont à l’origine de la mort de dix femmes de Cifunzi et de quinze autres qui ont été  ensorcelées de folie.

Shasha Rubenga regrette de constater que la plus part des présumées sont des femmes leaders des organisations locales et des relais communautaire, qui militent pour le développement de la localité de Cifunzi.

 << La Ndsci sous noyau de kalonge demande l’implication urgente des autorités car ces jeunes en colère promettent de continuer avec cette justice populaire pour chasser les sorcières dans d’autres villages tels que Rambo, Fendula, Mule , Caminunu et Cibinda.>>

En réaction le commandant du 33092ème bataillon FARDC basé à kalonge, Major Samuel Hangi, précise que des mesures seront prises pour calmer ces jeunes et garantir la sécurité à ces femmes présumés sorcières.

Notre source précise qu’une réunion est en gestation avec les leaders communautaires, le service de sécuritéle et le chef de groupement de Kalonge, Joseph Charangabo Nakalonge, afin de trouver des solutions urgentes et ainsi  mettre fin à cette situation dans cette partie de la province du Sud-Kivu.

Philémon Mutula

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.