Kalehe : Suite à l’éruption du volcan Nyiragongo de Goma, des centaines de familles des déplacés sont signalés à Minova

L’éruption du volcan Nyiragongo de Goma en province du Nord-Kivu est à la base de plusieurs conséquences, notamment les déplacement massifs de la population signalés dans la cité de Minova située à au moins 50 km de Goma où la présence des  centaines des familles sont signalées depuis le week-end dernier. A la base ces dernières fouient chaque jour ledit volcan qui crée la psychose dans le chef de la population de cette partie du Nord-Kivu.

La société civile sous noyau de Minova qui nous livre la nouvelle renseigne que ce mouvement de déplacement a commencé depuis le samedi soir avec les ressortissants du territoire de Kalehe au Sud-kivu vivant à Goma au Nord-Kivu, qui ont rejoigné leurs familles.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Notre source indique par ailleurs que presque tous les hôtels et autres maisons d’habitation sont à présent inondées des personnes de suite à la fuite de cette catastrophe naturelle notifiée à Goma. Ceci avant de souligner que parmi les déplacés figurent plusieurs enfants égarés dans des mouvements de paniques signalés dans cette partie du Pays.

” (…) A part ces personnes qui sont déjà ici à Minova, nous sommes en train d’observer d’autres familles qui y arrivent encore. Des hôtels de cette entité sont pleins et on a du mal à trouver la chambre à payer, certaines personnes sont accueillies et prises en charges par des familles volontaires. Il y a aussi des enfants qui se rendaient avec leurs parents à Masisi mais eux se sont égarés car ils sont entrés dans des véhicules qui se dirigeaient à Buzi et c’est là où ils sont jusqu’aujourd’hui sans leurs parents”, Explique un acteur de la société civile du milieu qui s’est confié à Jambordc.info.

Signalons que suite à cette erruption du volcan Nyiragongo, l’aéroport de Kavumu situé dans le territoire de Kabare en province du Sud-Kivu est de nouveau fermé 24 heures après sa réouverture. Ceci pour prévenir des impacts négatifs de ce volcan avec une extension de la fumée qui s’étend vers le Sud-Ouest en affectant à nouveau l’espace aérien de Bukavu, peut-on lire dans un communiqué signé par le ministre congolais de transport et voies de communication.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.