Bukavu/Dispositions pour les déplacés de Goma : Les bateaux sont autorisés à accoster en dehors des heures prévues par le ministère de transport.

Plusieurs dispositions ont été prises le gouvernement provincial du Sud Kivu afin d’accueillir les déplacés de la ville volcanologique de Goma. Ceci ressort d’une réunion d’urgence de crise sur la situation qui se passe dans la ville voisine après l’éruption du Volcan Nyiragongo et la répetition des secousses sismiques. Cette réunion a été présidée par le gouverneur de province, Théo Kasi.

Selon les informations reçues de la cellule de Communication du gouvernorat de province, les mesures prises par l’autorité provinciale sont les suivantes :

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes
  • Autorisation d’accostage des bateaux en dehors des heures prévues par l’arrêté régissant le secteur du transport lacustre dans le respect du tonnage de chaque embarcation,
  • Mise en place des mesures pour renforcer le contrôle aux points d’entrée de la Province et de la Ville de Bukavu avec des indications sanitaires et sécuritaires strictes à respecter pour lutter contre la propagation du Coronavirus.
  • Installation d’une commission provinciale pour identifier les sites d’accueil de nos compatriotes et les services sociaux de base que la Province peut leur accorder.

Le ministre de la santé, Cosmos Bishisha qui a lu ce compte rendu, a souligné que l’autorité provinciale compte sur la solidarité congolaise particulièrement la solidarité bukavienne afin d’héberger deux ou trois compatriote qui n’ont pas de famille à Bukavu.

Rappelons que depuis 5 jours, la ville de Goma fait face à plusieurs secousses après l’éruption volcanique qui a frappé cette ville avec au passage plusieurs dégâts énormes de pertes en vies humaines et matériels.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.