Journée sans transport à Bukavu: la police réprime les manifestants à coup de gaz lacrymogène

Journée sans transport à Bukavu: la police réprime les manifestants à coup de gaz lacrymogène

La circulation était perturbée depuis la matinée de ce mardi 24 mai 2022, dans plusieurs axes routiers de la ville de Bukavu.

A la base, plusieurs conducteurs des taxis bus et taxis voitures ont répondu favorablement à la demande de la société civile force vive de Bukavu en collaboration avec l’Association des chauffeurs du Congo sur la journée sans taxe et transports en communs ce mardi.

Inscription ISJC

Pour manifester leur soutien à cette journée, certains chauffeurs ont barricadés plusieurs axes notamment lycée-Carrefour, place de l’indépendance-Marché de Kadutu, place de l’indépendance –Bisengimana, place-Kavumu et l’axe Panzi. Ils ont brulé des pneus sur la chaussée en exigent sa réhabilitation dans l’urgence. 

Les éléments de la police nationale se sont déployés dans les axes Kadutu pour disperser les manifestants en usant des gaz lacrymogènes. 

Cette situation a perturbée la circulation dans ces axes entrainant la hausse du prix de transport en commun chez les motocyclistes qui ne sont pas rangés derrières l’appel de la société civile urbaine. Des étudiants et élèves ont été observés sur des artères de la ville les heures de cours par manque des moyens de transport.

La dégradation de la voirie urbaine depuis plusieurs années sans aucune intervention des autorités provinciales, moins encore du maire de la ville a motivé la société civile à initier cette journée.

Don Patrick

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.