Journée internationale de l’art: À 14ans, le dessinateur DAVID KWOKWO est déterminé à professionnaliser son talent

Journée internationale de l’art: À 14ans, le dessinateur DAVID KWOKWO est déterminé à professionnaliser son talent

Élève en première année secondaire au collège Alfajiri à Bukavu, David KWOKWO est passionné du dessin comme voie d’enseignement des masses.

Conçu comme une activité qui booste éminemment le sens artistique et créatif, cette activité demeure de nos jours négligée par plusieurs personnes.

Inscription ISJC

Pour David, le dessin est un art comme tant d’autres parce qu’il nécessite que vous soyez en harmonie avec vous même pour bien le faire. Sans une bonne humeur, il est donc difficile de reproduire exactement ce que vous voulez. D’où il doit être pris à part entière dans toute ses exigences pour son originalité.

L’entourage, les faits sociaux et même les Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC) lui suffisent pour l’inspiration de ses réalisations.

A l’aide d’un crayon, papier blanc et autres outils indiqués, ce tout jeune parle à sa cible via son talent de dessinateur pour le changement de mentalité.

“Les dessins que je fais portent toujours un message. Au delà de le faire par passion, il y a une idéologie éducative derrière qui doit toujours suivre. Par exemple, si je vais sensibiliser sur les violences physiques, je peux par exemple dessiner une personne qui tend la main pour giffler et une autre qui la retient. Déjà celui qui voit cette image retient à la minute le message derrière et c’est très constructif.  Confie-il.

Il n’est pas bien pensé de faire un dessin pour par la suite ne pas le valoriser. Pour cet adolescent habitant de nguba, il est dans des planifications avec ses parrains pour toquer aux portes des décideurs et autres personnes de bonne volonté pour des éventuels appuis afin de professionnaliser son talent.

“Je sais que le gouvernement à des programmes pour les jeunes artistes talentueux. Il n’est pas facile que lui vienne vers moi. Mais, il est nécessaire que je l’approche pour me faire connaître et présenter mes différents dessins. Je suis vraiment sûr que comme peut être certains je serai aussi un jour appuyé soit sur le plan financier afin de rendre mes actions plus professionnelles ou même de renforcement de capacités. Cela vaut également pour toutes les personnes physiques ou morales” renchérit -il

 David poursuit, 

“Pour l’avenir, pendant que je grandis et me perfectionne davantage, je finirai par, à mon âge adulte créer un centre professionnel d’apprentissage de dessin. Cela semble négligé mais bien encadré, doit être une bonne activité génératrice des revenus”

Ce jeune dessinateur appelle enfin tous les adolescents ayant le talent de dessinateur mais jusque là se négligent, à quitter l’ombre et se faire valoir car tôt ou tard ils doivent en consommer les fruits. Pour lui , il n’est jamais tard pour mieux faire et surtout il n’y a jamais eu des petits talents.

Notez que l’humanité célèbre le 15 avril de chaque année la journée de l’art.

Joyce KALUMUNA

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.