« Je n’ai reçu aucun rond de qui que ce soit», rassure Me Patient Bashombe

« Je n’ai reçu aucun rond de qui que ce soit», rassure Me Patient  Bashombe

Le président du Bureau de coordination de la Société civile du Sud-Kivu, Me Patient Bashombe, rejette les informations accusant le bureau d’être corrompu pour ne pas participer à l’organisation de la récente journée ville-morte. Il l’a dit au cours d’une conférence de presse tenue ce vendredi 03 novembre à Bukavu.

 Dans ses propos, Maître Patient  Bashombe, rassure avoir effectué une mission officielle à Kinshasa, depuis le 24 septembre dernier, dans le cadre du plaidoyer sur la paix, la sécurité et le développement au sud Kivu, à cette occasion il a rencontré   en privé comme en publique les notabilités vivant à Kinshasa, certains membres du gouvernement centrale national, les députés de l’opposition et de la majorité, le membre de la CENI, le commandement de l’armée et la MONUSCO.

Inscription ISJC

Il se dit surpris des mensonges portés contre lui et  précise que son mandat ne sera jamais  imposé par les hommes politique.

« Nous précisons que dans notre mandat de la société civile du Sud Kivu que nous avons le plaisir de présider, n’a jamais et ne sera jamais inféodé par les hommes politiques de quelques tendances que ce soient », a déclaré Me Patient à la Presse.

Il ajoute que la question de prendre une photo avec un homme politique n’est pas une faute à considérer.

« A Kinshasa comme à Bukavu, nous n’avons pas considéré comme pêché de prendre des photos à côté d’autres personnalités politiques. Et donc, il est  aberrant d’observer que des photos que nous avons publiées nous-mêmes sur la plage de la Société civile depuis un mois pour des besoins de transparence soient aujourd’hui publiées par tous comme si, tirer une photo avec une autorité est une évidence de corruption», a-t-il rejeté.

Me Bashombe rassure qu’il reste un acteur pleinement impliqué dans la lutte contre la corruption et n’a donc reçu aucun rond ni de l’opposition ni de la Majorité présidentielle.

« Je suis un homme de valeur, qui lutte contre la corruption, je veux rassure la population du sud Kivu et a l’opinion tant national qu’international que je n’ai reçu aucun rond de qui que ce soit sur tout de ce de la majorité comme de  l’opposition qui m’aurais corrompu. Et là, je place ma main sur le cœur », a-t-il rétorqué.

Le président du Bureau de Coordination de la Société civile avait été suspecté d’être incité à ne pas s’adjoindre aux organisateurs de la journée ville-morte qui a été organisé au Sud-Kivu le 01 novembre 2017 par des organisations de la société civile, les mouvements citoyens et les partis politiques de l’opposition, réclamant l’organisation des élections et le départ du président Joseph Kabila.

Marie-Louise Nsimire

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.