Insécurité à Bukavu: La NDSCI plaide pour l’organisation régulière des patrouilles mixtes dans différents quartiers de la ville

Insécurité à Bukavu: La NDSCI plaide pour l’organisation régulière des patrouilles mixtes dans différents quartiers de la ville

Le bureau urbain de la Nouvelle Dynamique de la Société Civile (NDSCI) alerte sur l’insécurité et le mode opératoire de vol qui s’intensifie par les malfrats non autrement identifiés dans les différents quartiers de la ville de Bukavu. Cette structure l’a dit dans une déclaration rendue public que jambordc.info a exploité ce lundi 04 avril 2022.

Dans cette déclaration, la NDSCI indique que le groupe des malfrats opère sur plusieurs axes et dans toutes les communes de la ville de Bukavu à partir de 20 heures 30 minutes et qu’il se servent des armes blanches notamment, les machettes, couteaux, baillonnettes, lame de rasoirs, clous, pour ne citer que cela. Selon cette structure citoyenne, ce réseau de malfrats s’en prennent à une violence physique sans précédent tout en ravissant les sacs à mains, les téléphones, les portes monnaie,etc.

Inscription ISJC

” Les motards sans adresse, ne maîtrisant pas le milieu, certains en provenance du Rwanda et Goma font aussi leurs forfaits dans la ville. Ces derniers opèrent aussi à partir de 18 heures 30 minutes. Cette situation inquiète l’opinion. Ces motards ravissent facilement les sacs dans lesquels se trouvent les machines, Lap top, sacs à mains, téléphones et autres biens de valeurs aux piétons et ceux qui proviennent des salles de fêtes”, Lit-on dans cette déclaration du bureau urbain de la NDSCI signée par son vice-président Josué Murhula.

Pour lutter contre cette situation, la NDSCI plaide pour l’organisation des patrouilles mixtes entre les militaires, policiers et jeunes des différents quartiers de la ville de Bukavu, afin de traquer les malfrats qui sèment terreur et désolation dans plusieurs axes de trois communes de la ville.

Cette structure de défense des droits humains demande par ailleurs au maire de la ville de Bukavu d’arrêter des stratégies pour mettre la main sur ces inciviques et les déférer devant la justice pour qu’ils répondent de leurs actes. Elle fait savoir que cela est possible aussi grâce au bouclage et l’identification des motards exerçant leurs activités dans la ville de Bukavu.

La NDSCI appelle la population à toujours dénoncer tous les mouvements suspects et les lieux où se cachent les hors la loi, car selon elle, la sécurité est une affaire de tous.

Rédaction

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.