Hausse du prix de transport en commun à Bukavu, des habitants appellent à l’ implication des autorités

Plusieurs habitants de la ville de Bukavu s’indignent de la hausse du prix de transport en commun, depuis la semaine dernière. Ils l’ont dit lors d’un entretien réalisé par la rédaction de Jambordc.info ce lundi 09 septembre 2019.

La hausse des prix de transport en commun s’observe sur les lignes de transport Place-ONL, Place-Bagira, Nyawera-Nguba surtout pendant les heures de la soirée. Des habitants sont obligés, par exemple, de payer 500 francs congolais pour une course qui coute normalement 300 francs et 800 pour celle de 500 francs.

Pour certains consommateurs du transport en commun trouvés à la Place de l’indépendance, les chauffeurs fixent abusivement le prix de transport en commun selon leur propre gré sans tenir compte des difficultés que traverse la population.

De leur côté, les chauffeurs avancent des motifs liés à la hausse du carburant et le délabrement de la route qui est très avancé selon eux.

« Les vendeurs de l’essence font à ce que le prix de transports ne soit pas stable couplé du délabrement des routes dans tous les coins de la ville de Bukavu », s’est expliqué un chauffeur de Bukavu.

Pour faire face à cette situation, surtout dans cette période de pluie qui commence, les habitants demandent toutes les autorités de la province dont celle du secteur de transport, à s’impliquer dans cette affaire qui ne les arrange pas.

Ces derniers, appelle aussi au Maire de la ville de Bukavu, de sortir de son silence pour réglementer le prix du transport dans la ville. Nos efforts pour joindre le maire de la ville, ont été vains.

Rosalie Ishembe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.