Fizi : la NDSCI déplore la situation sécuritaire dans le village kabumbe, secteur de Tanganyika

La nouvelle dynamique de la société civile NDSCi chunvi ya Congo du  territoire de fizi, déplore la situation sécuritaire qui est détérioré dans le village kabumbe, groupement BABUNGWE Nord dans le secteur de Tanganyika en territoire de Fizi.

Ce dernier signale que les activités champêtres sont paralysé ce dernier temps  par des inciviques à mains armées qui pourchassent la population et les empêchent à faire leurs activités agricoles dans leur champs.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

La population de ce village et ses périphériques restent dans un dilemme pour se procurer des vivres comme il se doit.

Des sources sur place indique que les bureaux kidnappent Les hommes et les femmes en rançonnant 100.000fc aux hommes et ne font payé rien pour les femmes.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

La NDSCI doute fortement de cette pratique qui met en danger la dignité de la femme, craignant qu’elle ne serait pas simplement libérée sans en être violée.

La nouvelle dynamique de la société civile Chuvi ya Congo condamné avec toute force cette activité inhumaine dont la population civile en est généralement la cible et en particulier les femmes surtout que ce sont elle qui pratique beaucoup les activités champêtre.

Pour clorer la NDSCI interpelle la conscience des autorités locales tant civile que militaires de prendre ce mouvement terroriste au sérieux pour éviter le pire.

Natasha Balegamire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.