Goma: Moise Katumbi visite le centre Dina qui encadre les filles mineures en situation difficile

En visite de reconfort aux sinistrés de la récente éruption volcanique du Nyirangogo dans la ville de Goma, Moise Katumbi a visité ce mardi 28 septembre, le centre Dina pour la Paix situé à Kyeshero.

Celui-ci a effectué une visite guidée au sein du centre qui prend en charge une centaine des filles mineures venues des différents territoires de la province du Sud-kivu.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Moise Katumbi a félicité le travail fait dans ce centre qui encadre ces jeunes filles à travers la formation de la coupe et couture mais aussi à travers l’école normale “le Lycée Dina” qui se trouve au sein même du centre. Mais aussi, ce centre essaie de détraumatiser ces jeunes filles avec différentes sortes des jeux.

Les enfants quant à elle, étaient dans la joie de voir une des grandes personalités politique du pays, venir leur rendre visite.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

“je suis très contente de voir Moise Katumbi. Je le voyais seulement à la télévision mais aujourd’hui, il est devant moi”, s’exclame Angel, une des enfants du centre.

La directice du centre Dina pour la paix, Madame Rosette Ndeko, pour sa part, remercie ses hôtes car depuis l’implantation du centre à Goma en 2002, aucun acteur politique n’est arrivé au centre pour palper du doigt le travail y effectué en faveur des enfants. Elle espère que cette visite va ouvrir d’autres portes qui vont contribuer au bien être de ces filles dont l’âge varie entre 5 et 17ans.

Elle précise que certaines sont arrivées au centre à l’âge de 5ans après être violée ou avoir perdu leurs parents après des guerres mais aujourd’hui elles sont des grandes filles avec des grands rêves.

Me Gilbert Kalinda, avocat conseil du centre Dina, était également présent.

Retenez que le centre Dina pour la paix se trouve dans plusieurs pays du monde dont Norvège, Zanzibar et Uganda pour ne citer que cela mais en République Démocratique du Congo, il est à Goma, Bukavu et Masisi. Tous ces centres ont été mis sur pied par l’évangeliste Norvégien Rune Edvarsen.

Esther Kanga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.