Examens préliminaires : Des finalistes de Bukavu révèlent les problèmes rencontrés au premier jour

Les épreuves d’examen préliminaire ont commencées ce lundi 31 Août 2020 sur toute l’étendue du territoire national. Dans la ville de Bukavu au Sud-Kivu, certains élèves finalistes rencontrés à la sortie du centre de passation de ces épreuves se sont contenté de la première journée en rassurant que les sujets de la dissertation ont été abordables malgré quelques difficultés rencontrées. Ils l’ont fait savoir au cours d’un entretien avec l’un des reporters de Jambordc.info ce même lundi 31 Août 2020.

A cette occasion, l’un des élèves rencontrés a souligné que l’épreuve de la dissertation n’était pas difficile et qu’il espère une réussite avec de bons points.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

« Nous avons bien passé notre examen car avant le confinement on avait déjà eu une idée sur la dissertation. Néanmoins quelques difficultés liées à l’organisation qui a causé le petit retard avec lequel on a commencé », a expliqué cet élève trouvé au collège Alfajiri.

Une hypothèse qui n’est partagée par d’autres candidats à ces examens préliminaires. Ces derniers font savoir qu’ils ont rencontré des sujets compliqués car n’ayant pas achevé la matière prévue à cause de la pandémie de Coronavirus.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

« Nous nous sommes heurté à des sujets difficiles à comprendre et c’était un problème. On a pas eu beaucoup de temps pour y travailler, toute fois l’essentiel a été fait », a regretté une élève finaliste du centre de Kasali.

Malgré ces difficultés, des élèves ont été soumis à des règles d’hygiène pour limiter la propagation de la Covid-19 dans le milieu scolaire.

« Il nous a été demandé de porter chacun son cach-nez et nous avons respecté. On a également respecté la distanciation physique et le lavage des mains à l’entrée du centre comme celle des salles d’examen », confirme un finaliste trouvé au centre de Bwindi dans la commune de Bagira.

En rappel, cette année scolaire 2019-2020 a été émaillée par plusieurs problèmes, notamment celui lié aux multiples mouvement des grèves des enseignants qui réclamaient l’amélioration de leur condition de vie mais aussi celui lié à l’apparition de la Covid-19 en RDC depuis mars dernier.

Juvénal Mutakato

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.