Dr Jean Paul:”Nous sommes en guerre avec un ennemi biologique

Le ministère de la santé à travers la Direction provinciale de la santé(DPS) et les partenaires de la santé notamment l’OMS, Forum des acteurs de communication pour le changement intégral(FACCI)et UNICEF, a organisé ce 03 octobre un atelier de formation des journalistes dans le cadre de préparation contre la prévention de la maladie à virus Ebola.

L’activité a été tenue au Réseau d’inovation organisationnelle(RIO), à Nguba dans la commune d’Ibanda à Bukavu.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Ladite activité a connu la participation d’une vingtaine des journalistes oeuvrant dans différents médias.

Jean Paul Nakakana, Directeur adjoint du PNCS montre l’importance des médias comme un moyen efficace pour atteindre un grand nombre de la population quant à la sensibilisation.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

” …Les journalistes sont des partenaires obligés, parce que, pour atteindre les objectifs de sensibilisation de la communauté, nous pensons que les journalistes peuvent nous aider leur information le plus rapidement possible avec les moyens dont ils disposent pour diffuser le message”, a rassuré le Directeur adjoint au Programme national de communication pour la promotion de la santé, PNCS

Il ajoute que la province du Sud-Kivu a une forte densité qui demande la collaboration entre la DPS et les médias en vue de faciliter la lutter contre cette épidémie.

“Nous sommes en guerre avec un enémi biologique. Nous voulons que les journalistes soient avec nous pour nous aider à informer la communauté et sensibiliser les gens(…)”, a-t-il renchérit.

Pour rappelle, six provinces ont été identifiées pour la formation dont le Tanganyika, Bas-Uelé, Haut-Houlé, Ituri, Maniema,Sud-Kivu y compris.

Marie-Louise Runiga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.