Dialogue politique : certains acteurs politiques contestent la signature du protocole d’accord de la CENCO

Dialogue politique : certains acteurs politiques contestent la signature du protocole d’accord de la CENCO

Le protocole d’accord trouvé à l’issu des discussions du centre interdiocésain de Kinshasa sous la médiation de la conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) suscite déjà des contestations dans le chef de certains acteurs politiques de la République démocratique du Congo.

« Le Mouvement de libération du Congo (MLC) et ses partenaires du front pour le respect de la constitution annoncent qu’ils vont refuser de signer, ils dénoncent un accord bilatéral. C’est aussi le cas de hautes personnalités de l’actuel gouvernement issu du dialogue du mois d’octobre, le Premier ministre Samy Badibanga, le Vice-premier ministre José Makila ainsi que le Ministre d’Etat au plan Jean Lucien Bussa refusent qu’ils ne signeraient pas non plus ce compromis », Selon Radio France internationale (RFI) captée ce matin à 6h30 heure de l’Est de la RDC.

Inscription ISJC

Les évêques de la Conférence épiscopale nationale du Congo ont donné les grandes lignes du protocole d’accord issu du dialogue du centre interdiocésain de Kinshasa ce vendredi 30 décembre tard dans la soirée. Ils ont émis le vœu de voir cet accord être signé au cours de l’avant midi de ce samedi 31 décembre 2016 date qui correspond à la fin des travaux. Et ceci avant que chaque évêque ne revienne dans son paroisse pour les festivités de la fin d’année et du nouvel an.

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.