RDC : l’accord politique est en fin signé, un premier pas vers une sortie de crise

RDC : l’accord politique est en fin signé, un premier pas vers une sortie de crise

Un accord politique a été signé la nuit du 31 décembre 2016 entre les parties prenantes aux discussions du centre interdiocésain de Kinshasa sous les bons offices de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO). C’était en présences de plusieurs journalistes et diplomates nationaux et internationaux.

Dans l’esprit de cet accord on peut retenir les points essentiels suivants : le Président Joseph Kabila restera en fonction jusqu’à l’installation effective de son successeur, il ne pourra pas briguer un troisième mandat et la constitution ne sera pas modifiée. Le rassemblement devra proposer un premier ministre qui sera ensuite désigné par le Président de la république.

Inscription ISJC

L’accord prévoit trois scrutins en 2017 soit les élections présidentielles, les élections législatives nationales et les élections législatives provinciales. Etienne Tshisekedi assumera la présidence du comité de suivi de la mise en application de cet accord pendant la période pré-électorale et électorale. Ce comité devra aussi superviser les activités de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) pour le bon déroulement des élections.

Dès cette semaines les nouvelles discussions vont commencer pour un accord sur un arrangement particulier, sur les termes utilisés qui doivent fixer le partage du pouvoir au niveau des gouvernements nationaux comme provinciaux, des fonctionnements du comité de suivi qui est considéré comme une institution clé  et surtout le chronogramme de mise en application de l’accord.

Théophile Ombeni

 

 

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.